BlogDécouvertes

Carnaval: 4 régions, 4 traditions

Gwoupe a po carnaval guadeloupe @ happyman photography

Hello,
A l'approche des jours gras, j'ai décidé de partager avec vous 4 traditions carnavalesques.
Mais d'abord,

Un peu d'histoire

Comme beaucoup de fêtes, le Carnaval aurait de nombreuses origines. Au départ fête païenne, le Carnaval a d’abord été rejeté par l’Eglise, puis adapté aux traditions chrétiennes.

Traditionnellement, dans le christianisme, le Carnaval, qui commence à l'Epiphanie et se termine le Mercredi des cendres, marque la dernière occasion de célébration des aliments gras et autres avant le début du Carême.  C'est pourquoi dans les jours qui précèdent le Carême, on consomme tous les aliments et boissons riches en graisse, en sucre ou aux œufs. La tradition de cette consommation importante d'aliments avant le début du Carême serait censée être à l'origine du carnaval.

Mais selon certains historiens, le Carnaval existaient déjà 3000 ans avant l’évolution du christianisme. Dans la Mésopotamie ou en Egypte, on a célébré des fêtes consacrant l’égalité exceptionnelle entre les esclaves et les maîtres. Les membres de différentes classes sociales se mettaient à la même table, buvant et mangeant en profitant d’un repas convivial. Quelques fois, ils échangeaient les rôles.

Le principe du Carnaval est simple : porter des masques, inverser les rôles et faire la fête. Le fait de porter un masque le jour du Carnaval, viendrai du monde paysan. Persuadés que si les morts revenaient parmi eux à la fin de l'hiver, ils obtiendraient de meilleures récoltes. En portant un masque et un déguisement, les paysans pensaient attirer les morts, afin d’obtenir de bonnes récoltes au printemps.

L’histoire du Carnaval a aussi des points sombres. Pendant la période du nazisme, le Carnaval a eu une fonction de propagande.

 

La samba de Rio de Janeiro

On commence par le plus connu au monde et sûrement un des plus spectaculaires, le carnaval de Rio et ses traditionnels concours de Samba. Durant 4 jours toutes les écoles de Samba du pays s'opposent en défilant au Sambadrome. Jusqu'au Mercredi des Cendres Rio de Janeiro vit aux rythmes de la Samba, véritable institution.

carnaval rio

 

Les touloulous de Guyane

Le carnaval de Guyane se distingue par les bals paré-masqué et ses fameux Touloulou. Le Touloulou est la reine du carnaval. C'est une dame habillée de manière élégante de la tête aux pieds. Elle représente les femmes bourgeoises endimanchées du 18ème et 19ème siècle. Pour ne pas être reconnues, les Touloulou portent des jupons, des cagoules, un loup  et de longs  gants. Elle participent au bals masqués et défilent dans les rues. Ce sont elles qui invitent les hommes à danser le piké djouk et ceux-ci ne peuvent pas refuser. La femme a le pouvoir.

Afin de reprendre la main, les bals Tololo sont apparus vers les années 90. Cette fois-ci, ce sont les hommes qui sont masqués et peuvent inviter les femmes à danser. S'ils ont été de bons danseurs, ils se verront offrir à boire par leurs cavalières.

Touloulou Guyane

Flickr @Lolodoc

bal toluol

by Ronan Liéta

Les colliers de la Nouvelle-Orléans

A la Nouvelle-Orléans le carnaval est également une institution. Il se déroule du 6 janvier jusqu'à Mardi gras, l'apothéose. Les défilés sont organisés par des Krewe, organisations secrètes et confréries apparues en 1855, dont l'une des plus célèbres est le Krewe Zulu.

@ aol.com; arejulabilingual.wordpress.com; hotelnights.com; localemagazine.com; msn.com

Une des traditions de ce Mardi Gras, est le lancé de colliers de perles à la foule. Cette pratique rappelle une coutume de la Renaissance européenne, lorsque les monarques et les aristocrates lançaient de l'argent et des cadeaux à la foule sur leur passage.

Aujourd'hui, attraper des perles est synonyme de chance et de bonne fortune. Ces colliers aux couleurs du carnaval ont chacun leur signification:

  • Violet pour la justice
  • Or pour le pouvoir
  • Vert pour la paix et la foi

 

© photo credit courtesy of www.MardiGrasNewOrleans.com

 

Les gwoup a po de Guadeloupe

Comment vous parler traditions carnavalesques sans évoquer le Carnaval de Guadeloupe. Il débute le 1er dimanche du mois de janvier et s'achève avec la mort de Vaval, brûlé sur son bûcher le Mercredi des cendres.

Le carnaval de Guadeloupe à cette particularité que tous les groupes sont accompagnés d'orchestres. Les groupes sont très diversifiés: les groupes à caisses claires se distinguent des gwoup a po (groupes à peau).

Les group a po en marge du carnaval

Les groupes à peaux (ou gwoup a po en créole), ne se considèrent pas comme faisant partie du carnaval. Ces groupes s'éloignent de la représentation festive et conventionnelle, ils mettent en avant la tradition et revendiquent l'héritage culturel guadeloupéen.

Groupe a po carnaval guadeloupe @ happyman photography

 @happyman photography

Les gwoup a po sont nés à la fin des années 70, dans un esprit revendicateurs et indépendantistes. Ils défilent et confectionnent eux-mêmes leurs costumes avec des objets de récupération: papier journal, feuilles de bananes... De même, leurs percussions sont fabriquées traditionnellement avec de la peau animale.

Akiyo, Voukoum ou Mas Ka Klé, pour ne citer qu'eux oeuvrent même en dehors de la période carnavalesque, pour éveiller les consciences, renouer avec les traditions et avec la diaspora.

Voukoum @coconews

Pour exemple, Voukoum pour leurs 30 ans était présent au Gorée Diaspora Festival, fin 2018. Le but étant de favoriser les échanges culturels entre la Guadeloupe et le Sénégal. A cette occasion, la Statue de l'esclave libéré, offerte en 2002 par la Guadeloupe à l'île de Gorée, a été restaurée.

baamadoublog

@bamadoublog

 

Alors, mes amis carnavaliers, profitez bien de ces derniers jours de fêtes, de défoulement... car bientôt c'est le Carême :). Et j'espère être parmi vous l'année prochaine, ou pourquoi pas me laisser tenter par un Girls Trip à la Nouvelle Orléans :D?

Est-ce que toi aussi tu fêtes le  carnaval? et comment? Dis moi tout en commentaires.

Des bisous. A très vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *