pourquoi tu as coupé tes locks
Blog,  Mood

Oh non! Pourquoi tu as coupé tes locks?!

Hello, hello

Tout d’abord je dois te dire que cet article est un update. Une première version de cet article a été publiée en janvier dans le Rituel Kreyol Mag n°2 de Lune & coco

J’ai connu la marque Lune & coco en testant le coaching capillaire

Oh non?! Pourquoi tu as coupé tes locks?!!!

Vous avez été plusieurs dans mon entourage à réagir comme ça en voyant que j’avais coupé mes locks. Donc pourquoi ne pas vous en parler par ici.

Les raisons

Il y a 3 ans, j’ai raccourci mes locks et fais une undercut en les rasant derrière. Bien que c’était trop stylé et que ça m’allait trop bien (oui, oui je me la pète), mon meilleur ami, n’était pas trop emballé de ce changement. Il m’a avoué ensuite que pour lui, c’était le début de la fin. Je rase un peu derrière, et après ça sera tout le reste de la tête. Même pour ceux qui m’ont connu bien avant que j’ai mes locks, c’était quelque chose de presque inenvisageable. À ce moment là, loin de moi l’idée de tout couper.

Depuis 1 an et demi je ne me rase plus derrière, j’ai même tenté de remettre les locks manquantes.

Il y a quelques mois, je me suis dit, ” bon je ne les coupe plus, je les laisse pousser jusqu’à mes chevilles“.

Ou encore “ ah je vais toutes les doubler pour qu’elles soient plus épaisses!

 Une chose est sûre, je voulais changer de tête!

Jusqu’à ce qu’il y a quelques semaines, ma cousine est venue de Saint-Martin pour quelques jours. Et là comme ça, je lui dit que j’aimerais tout couper. Plus enthousiaste  qu’elle il n’y avait pas! Après une rapide réflexion, j’ai décidé de les couper en janvier: Nouvelle année, mon mois de naissance et aussi ça aurait fait 18 ans tout rond que j’avais mes locks.

Mais, je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais une fois que j’ai pris une décision, ça m’obsède! Comme pour mon retour en Guadeloupe après 15 ans. En une semaine la décision était prise. Plus qu’une envie c’était un besoin! J’avais tellement hâte et j’avais l’impression que tous les signes me confortaient vers cette décision (mais ça je vous en parle par ici).  Il en a été de même pour celle d’enlever mes locks. Janvier me paraissait bien trop loin! Le poids de mes locks était soudainement beaucoup plus pesant que d’habitude. Donc j’ai d’abord défait 3 locks derrière “juste pour voir” :D. En un petit moment, on était à 3 sur ma tête, à couper et démêler, et je retrouvais petit à petit ma tignasse, que je n’avais pas revue depuis mes 16 ans. Et qui, vous le croirez ou non, m’a toujouuuurs manquée!

 Vidéo: J’ai coupé mes locks

Oui je pleure, on se moque pas.

j'ai coupé mes locks après 18 ans

 

Les soins

Pour les défaire, je les ai coupée/raccourcie, j’ai mis un masque démêlant, puis à l’aide d’une aiguille, on les à défaites locks par locks. On en a eu pour 3 jours!

Malgré mes nombreuses expériences capillaires, (pas toujours très saines), j’ai été agréablement surprise de retrouver un afro plutôt en bonne santé.

Depuis des années, j’ai des problèmes de psoriasis sur le cuir chevelu qui ont également entraîné quelques chutes. J’ai arrêté les traitements médicaux et j’ai décidé depuis quelques mois de n’utiliser que des produits naturels. Je ne suis pas encore une très bonne élève, je suis influençable et je me laisse encore avoir par le marketing, le packaging ou encore les bonnes odeurs de certains produits pas très sains.

Une des raisons pour lesquelles j’ai voulu retrouver mon afro, c’est donc aussi pour soigner mon cuir chevelu et supprimer les squames, plus difficiles à atteindre avec les locks.

Hydration, scellage, wash & go, leave-in, shrinkage, coils, twist out, braid out… Je réapprend à connaître mes cheveux, à travers de nouvelles méthodes et un nouveau langage qui m’était jusque là inconnu.

Je continue plus que jamais d’utiliser les poudres et les conseils de Lune & Coco dont je vous parlais déjà ici. Ainsi que les astuces et recette qu’elle propose dans ses ebook Rituel Kreyol Mag: des programmes capillaires sur 12 semaines pour avoir des cheveux en bonne santé, avec les produits de la marque ou en faisant toi même tes compositions avec des plantes et fruits locaux

Concernant les autres produits que j’utilise, je suis encore en phase de test, donc je vous en parlerai une autre fois si ça vous intéresse. 

Mais il y en a un fait maison dont je ne peux déjà plus me passer, c’est le gel de lin! C’est un gel coiffant qui hydrate, démêle et définit les boucles. Mes cheveux adorent!

Est-ce que mes locks me manquent?

C’est une question qui revient souvent.  Voilà 4 mois que je les ai coupées et je dois dire que non, elles ne me manquent pas.

Cependant, quoique j’apprécie énormément d’avoir retrouvé mon afro, j’ai encore du mal à  me reconnaître. C’est comme si mes locks faisaient partie de mon identité, de ma façon de me définir, de me présenter. 

Comme tu vois, pas de grandes raisons existentielles de mon passage à l’acte quoi que…. J’ai coupé 2 mois après être rentrée en Guadeloupe et le jour de l’anniversaire de mes cousins-jumeaux/frère-soeur (je ne vois pas comment l’écrire simplement)…. Serais-ce des signes?

Quoi qu’il en soit, c’était peut être tout simplement LE moment. Ne dit-on pas qu’une femme qui change de coupe, s’apprête à changer de vie… C’est tout le mal que je me souhaite 😉 .

j'ai coupé mes locks après 18 ans

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :